Image default
Immobilier

Acheter un terrain à bâtir, quels sont les points fondamentaux ?

Notez cet article

Acheter un terrain constructible est pour beaucoup l’accomplissement d’un projet de vie. Le propriétaire pourra y faire construire sa propre résidence et aménager son domaine au gré de ses envies. Cependant, ce type d’investissement figure également parmi les projets les plus complexes auxquels il faut veiller sur différents points.

Trouver le bon terrain

Les arnaqueurs sont aujourd’hui partout que soit sur un internet ou directement avec des personnes se disant agent ou promoteur immobilier. Autrement dit, trouver le bon terrain peut être un vrai parcours du combattant pour les non avertis. Il faudra ainsi être vigilant si le terrain est réellement constructible et sera adapté à votre projet de construction. Dans le cas d’un agent immobilier peu scrupuleux, ce dernier pourra prétendre que le terrain est constructible alors qu’en réalité il ne l’est pas. Trouver le bon terrain sera déterminant pour la réalisation de votre projet.

Pour trouver votre terrain, vous pouvez ainsi passer par une agence immobilière ou par les sites d’annonces sur internet. Vous pouvez également vous renseigner auprès de la mairie ou auprès des directions départementales de l’équipement afin de savoir s’il existe un éventuel terrain en vente.

Comment choisir votre terrain ?

Encore une fois, bien choisir le terrain va dépendre de plusieurs facteurs. Il y a l’emplacement. Sur ce point il est crucial de prendre en compte sa situation par rapport aux commodités de la localité (proximité des écoles, des transports en commun, des commerces…, son orientation par rapport au levé et au coucher du soleil (qui joue un rôle fondamental sur la luminosité intérieure).

La forme du terrain est le prochain point important qui joue sur le choix du terrain. Elle peut en effet avoir des effets sur les prochaines constructions que vous comptez y entreprendre. Sachez qu’il n’est pas toujours possible de construire sur l’emplacement de votre choix. Dans certains cas, il est même possible que le permis de construire ne soit pas délivré.

Après la forme, il est indispensable d’analyser la qualité du sol et sa constructibilité. L’état du sol sera un facteur essentiel sur le choix d’un terrain. Un mauvais sol sera sans aucun doute moins cher à l’achat, mais engendrera des coûts supplémentaires au moment de l’aménagement. Quand est-ce qu’on a un sol ? Un bon sol est généralement celui constitué de sable, de gravier ou encore les sols rocheux.

Quels sont les documents nécessaires ?

Acheter un terrain à bâtir dans l’Hérault nécessite des formalités. Il faudra dans cette mesure signer un compromis de vente avec le cédant, constituer le dossier de financement et signer l’acte final de vente. Cette dernière étape s’exécute dans les trois mois qui précèdent la signature du compromis de vente. Mais, avant de signer quoi que ce soit, il est crucial de prendre certaines précautions en pensant par exemple à consulter le certificat d’urbanisme, le plan d’occupation des sols, le cahier des charges dans le cas où acheter dans un lotissement et se fournir les informations sur la surface exacte du terrain et ses limites.

Leave a Comment