Image default
Business/B2B

A quel moment la barrière automatique est-elle indispensable ?

Notez cet article

L’installation d’une barrière automatique est parfois la solution la plus pratique pour réguler le flux de passage de véhicules sur une voie privée ou publique. De quoi s’agit-il et quelles sont les normes de sécurité en la matière ?

A quoi sert une barrière automatique ?

La barrière automatique est un dispositif permettant de contrôler l’accès à des lieux spécifiques comme les parkings d’immeuble, les campings, les stations-service, les centres commerciaux et de loisir. Utile pour la sécurité des véhicules et des piétons, un tel dispositif permet aussi un gain de temps appréciable dans le cadre de la gestion d’un parking. En effet, lorsque la barrière traditionnelle n’est plus efficace ou ne suit plus la cadence des passages, la version automatique s’impose comme une nécessité.

La grande majorité des modèles de barrière automatique destinés aux espaces privés sont dotés d’un appareil de reconnaissance d’identité. Ce type de barrière s’ouvre par insertion d’un code secret ou l’introduction d’une carte magnétique. Cependant, il est à préciser que la présence d’un agent de sécurité est recommandée afin de veiller à ce que personne n’essaie d’entrer de force, même si la présence d’une personne qui sera chargée de contrôler les allées et venues des véhicules n’est pas indispensable.

Selon la configuration des lieux et les exigences des usagers, les barrières automatiques ont des designs et des fonctions différents. Les matériaux de réalisation sont particulièrement importants, surtout si le dispositif est installé en bord de mer, en montagne ou dans une région humide. Il est judicieux dans ce cas d’opter pour un modèle en acier inoxydable. Les formes peuvent être arrondies ou carrées, classiques ou avant-gardistes, ce qui permet de choisir une barrière adaptée au décor.

Quelles sont les normes de sécurité pour une barrière automatique ?

Les barrières automatiques doivent être certifiées conformes à la norme européenne EN 13.241-1 qui encadre les obligations de sécurité des portes et portails motorisés. Divers accessoires permettent de renforcer l’efficacité de ce type de dispositif : gyrophare, barres palpeuses, panneau « danger », photocellules… Une motorisation anti-écrasement est également recommandée pour éviter d’écraser malencontreusement un véhicule.

Le marquage au sol signalant la présence d’une barrière automatique est aussi obligatoire pour délimiter la zone de danger imminent. En effet, la surface verticale dans laquelle la barrière se lève doit être mise en évidence par un marquage jaune qui doit être visible quelles que soient les conditions et qui doit être renouvelé le cas échéant. L’utilisation d’une peinture à longue durée de vie est conseillée pour un marquage voyant et résistant aux intempéries.

Related Articles

Pourquoi opter pour l’externalisation de votre relation client ?

Tamby

Comment optimiser votre stratégie de communication ?

Claude

Quels sont les caractéristiques du service à la personne ?

Claude

Leave a Comment